Les pneus au Dakar

Découvrez les pneus qui roulent au Dakar ! 

kdr2 300x300

BFGoodrich All-Terrain T/A KDR2+

La sculpture de la bande de roulement du BFGoodrich® All Terrain T/A
KDR2+ a été étudiée pour favoriser l’évacuation du sable dans les
dunes. Pour ce faire, elle bénéficie d’un dessin très ouvert, en particulier
au niveau de sa zone extérieure (au niveau de l’épaule). Ce
choix technologique permet au pneu d’offrir une meilleure motricité
et de limiter les risques d’enlisement sur les sols à surface meuble.  Le BFGoodrich® All Terrain T/A KDR2+ est disponible en deux gommes différentes (soft et medium) et en deux tailles :  
16 pouces (245/80-16), pour les véhicules à 4 roues motrices 
17 pouces (37/12.5-17), pour les buggies à 2 roues motrices.


BFGoodrich Mud-Terrain T/A KM3

Le BFGoodrich® KM3 est disponible
pour la compétition mais aussi pour le grand public. Comme tous les
pneus de la marque, son développement a été effectué sur la base
d’expériences acquises sur le terrain    
A l’aise dans le sable et la boue, développé pour grimper
les pentes les plus raides mais aussi gravir les dunes, son ADN d’explorateur
en fait le parfait compagnon du pilote amateur.

More information on MUD-TERRAIN T/A KM3

km3 300x300

bfgoodrich mud terrain km3 utv tire 3

BFGoodrich Mud-Terrain T/A KM3 SSV 

Doté de qualités exceptionnelles aussi bien dans les dunes que sur
les pistes à la surface plus dure, le BFGoodrich® KM3 SSV associe ses
propres qualités à celle du BFGoodrich® Mud-Terrain T/A KM3. Une version du BFGoodrich® Mud-Terrain T/A KM3 adaptée aux Side
by Side de loisirs ou de compétition, segment en forte croissance.    
Après avoir été éprouvé sur différents rallye-raids, il équipe désormais
de nombreux pilotes du Dakar, mais il est également disponible à la
vente auprès des particuliers.

Le développement des pneus compétition BFGoodrich 

INTERVIEW DE BERTRAND, BFGoodrich TYRE DESIGNER 

Pour vous, qu’est-ce qu’un pneu de compétition tout terrain performant ? 

Un pneu de compétition tout terrain performant répond à 3 principaux critères : il doit être  
-    Résistant : un pneu compétition doit être extrêmement résistant. Il doit être résistant aux chocs, aux perforations et doit permettre au pilote de franchir les obstacles le plus facilement possible. 
-    Rapide : Il faut aussi que le pneu permette au pilote d’être rapide ce qui nous oblige à travailler sur un grip performant qui accroche bien le terrain mais qui ne ralentit pas le coureur. 
-    Adapté au terrain : il faut enfin qu’il soit parfaitement adapté aux particularités du terrain de compétition

schema bertrand fr 392x692

tire 3d 350x375


Tyre composition:

  • Nappes carcasses (en beige) : pour supporter la charge & protéger
  • Gomme d'étanchéité (en rose) : pour garder l'air 
  • Tringle rigide (en bleu) pour assurer l'accroche du pneu à la roue 
  • Nappes sommet (en doré) pour guider et protéger 
  • Bande de roulement & flancs (en noir) sont conçus à partir d'un mélange de gommes pour conquérir le Dakar

LE QUOTIDIEN DES EXPERTS BFGOODRICH SUR LE DAKAR

INTERVIEW DE LUC, le représentant de BFGoodrich au Dakar 

Quel souvenir gardes-tu de ton premier Dakar ? 

Mon premier vrai Dakar, c’était en 2019, la dernière édition en Amérique du sud. J’en garde un souvenir très positif parce que le Dakar c’était une course que je regardais à la télé quand j’étais petit et qui fait toujours rêver. C’est de la compétition off road ultime où de gros team sont engagés avec de gros moyens.

Quel est ton rôle sur le Dakar ? 

Je suis là pour parler des produits, répondre aux interviews, évoquer les aspects techniques des pneus en compétition. Avec BFGoodrich on est au service de la performance sachant qu’on équipe la grande majorité du plateau aujourd’hui

Quel est donc pour toi, le gros défi des pneus BFGoodrich sur le Dakar ? 

Le pneu BFGoodrich doit répondre à trois gros défis sur le Dakar, des défis de rapidité, de polyvalence, et de résistance. On a vraiment constaté un changement entre l’Amérique du sud où la course était beaucoup plus rapide avec moins de franchissements et des pointes de vitesse assez élevées et l’Arabie saoudite avec plus d’obstacles et de franchissements. La partie sable a été moins importante que ce qu’on imaginait sur le dernier Dakar. 

Quel a été ton plus beau souvenir sur le Dakar ? 

C’est d’avoir pu voir ces véhicules qui sont des bêtes de course sur des grands espaces avec une performance extrême dans des conditions extrêmes. Voir ces véhicules dans des positions, des challenges et des terrains extrêmement sollicitants avec des pilotes fortement engagés qui prennent des risques énormes pour la gagne. Ce sont des véhicules dans un défi ultime, des paysages incroyables et des performances impressionnantes. 

Un pronostic pour 2021 ?

Très difficile à dire, la victoire devrait encore se jouer entre les deux gros teams majeurs. Ils ont des atouts les uns et les autres. En plus, leurs véhicules auront forcement évolué par rapport aux dernières saisons. Il faut aussi prendre en compte les outsiders comme le retour de Sébastien Loeb !

Si tu devais décrire BFG et le Dakar ? 

C’est d’abord une longue histoire. On a accumulé les victoires avec plusieurs partenaires et pilotes différents : le Dakar, pour BFGoodrich c’est le meilleur terrain d’expression qu’il soit car ce sont des conditions ultimes pour une marque qui se veut ultime.  

Vous utilisez un navigateur non pris en charge
Vous utilisez un navigateur qui n'est pas pris en charge par ce site. Il est possible que certaines fonctionnalités ne marchent pas correctement. Votre navigation peut en être affectée. Utilisez, mettez à niveau ou installez l'un des navigateurs suivants pour profiter pleinement de ce site