Conseils de conduite en 4x4

Si vous voulez apprendre à conduire hors des sentiers battus, apprenez des experts. BFGoodrich a remporté plus de 200 titres en rallyes et rallyes-raids dont les célèbres Baja 1000 et Dakar.
La conduite off-road* peut être amusante mais c'est un tout autre genre de conduite.
Avant de vous aventurer hors des sentiers battus, nous vous recommandons d’apprendre les techniques de base, de sorte que vous ne restiez pas coincé dans une situation délicate.
* hors route

Le bourbier

Avant de franchir le bourbier, s’arrêter pour :

  • prendre le temps d’étudier le terrain pour déterminer la trajectoire
  • retirer les éventuels morceaux de bois
  • passer les sangles à l’avant et à l’arrière
  • baisser la pression des pneus à 1,5 bar si nécessaire

Vous pouvez alors traverser le bourbier :

  • utiliser le blocage du différentiel
  • passer en 2de ou 3ème courte
  • garder une accélération constante
  • si le véhicule est embourbé jusqu’au pont et n’avance plus, marche arrière toute pour reprendre de l’adhérence.

Une fois sorti du bourbier :

  • nettoyer les pneus et les roues
  • regonfler les pneus à la pression normale

Le gué

Avant de franchir le gué, s’arrêter pour :

  • sonder le gué et détecter les trous, les pierres, les troncs…
  • déterminer une trajectoire et un point de sortie
  • vérifier l’étanchéité du véhicule
  • dégonfler les pneus à 1,5 bar

Vous pouvez alors franchir le gué :

  • entrer doucement dans l’eau à allure constante
  • si le moteur cale au milieu du gué, ne surtout pas redémarrer le véhicule. Il y a un risque d’absorption d’eau par le pot d’échappement ou même d’admission d’air en cas de relance du moteur. Il faut alors se faire tracter, moteur éteint

Une fois le gué passé

  • regonfler les pneus à pression normale
  • regarder sous le véhicule pour enlever les herbes et les branchages

Le croisement de pont

Avant, s’arrêter pour :

  • étudier le terrain
  • bloquer les différentiels

Vous pouvez alors avancer :

  • sur plat ou en côte, passer en seconde courte
  • en descente, passer en première courte et freiner légèrement sans bloquer les roues.
  • en cas d’arrêt de progression, enclencher la marche arrière et reculer, puis faire nouvelle tentative en changeant de trajectoire.

Conduire en pente

Monter une pente :

  • bloquer les différentiels
  • attaquer la côte en première ou seconde courte
  • commencer la montée
  • si la progression s’arrête, freiner rapidement en étant « debout sur les freins ». Le moteur cale. Débrayer puis passer la marche arrière
  • redémarrer le moteur en position embrayé et se laisser redescendre en utilisant le frein moteur

Descendre une pente :

  • aborder la pente en première courte
  • bloquer le différentiel central
  • ne jamais débrayer
  • utiliser le frein moteur pour contrôler la descente
  • si la pente est très forte, freiner pour accompagner le frein moteur en progressant cm par cm
  • si le véhicule dérape, un petit coup d’accélérateur permet de retrouver de l’adhérence

Franchir une marche

  • si la marche est montante et inférieure à 50 cm de haut, la prendre de face ; au-delà, l’attaquer de biais à 45°C
  • si la marche est descendante, toujours la franchir de face
  • enclencher la première courte
  • coller les roues avant contre la marche et marquer un arrêt
  • donner une impulsion pour faire franchir les roues avant
  • coller les roues arrière à la marche
  • donner une impulsion pour faire franchir les roues arrière
  • pour une marche descendante, progresser cm après cm en contrôlant la descente au frein

Franchir un dévers

Avant, s’arrêter pour

  • évaluer le dévers en repérant les obstacles pouvant renforcer l’inclinaison et le risque de basculement (ne pas faire confiance à l’inclinomètre)
  • anticiper la trajectoire et prévoir la zone de sortie
  • dégonfler les pneus, mais pas trop afin d’éviter le déjantage

Pour franchir le dévers

  • éviter de freiner
  • ne jamais débrayer
  • ne pas utiliser de blocage de différentiel
  • attaquer le dévers en première courte
  • avancer dans le dévers en orientant légèrement les roues avant vers l’amont du dévers puis progresser en crabe
  • en cas de décrochement, braquer immédiatement les roues avant vers le bas de la pente
  • en cas de basculement, tourner les roues avant vers l’aval de la pente du dévers et amorcer la descente

Après, s’arrêter pour

  • regonfler ses pneus à la pression normalement requise

Franchir un fossé ou un talus

  • Présenter le véhicule en biais à 45° devant le fossé
  • Prévoir une zone de sortie assez large
  • Bloquer les différentiels
  • Franchir le fossé sur un filet de gaz en 1ère courte
  • En cas d’arrêt de progression par croisement de pont, reculer puis reprendre le franchissement en changeant de trajectoire
  • Une fois bien positionné et stabilisé, donner une impulsion en accélérant
  • Relâcher l’accélérateur dès le passage des roues arrière